GCF ART SHOWS 2018

9 vidéos présentées dans des containers
Lieu : La Corniche de Gabès
Commissariat : Malek Gnaoui
Direction artistique : Malek Gnaoui
Artistes : Ismaïl Bahri, Amel Ben Attia, Nidhal Chamekh, Fakhri El Ghezal, Malek Gnaoui, Nicène Kossentini, Souad Mani, Amine Messadi, Haythem Zakaria.

RENCONTRE ENTRE LES ARTISTES ET LES ÉTUDIANTS DE L’INSTITUT DES ARTS & MÉTIERS DE GABÈS
Lieu : ISAM Gabès

AFFICHES DE FILMS TOURNÉS DANS LE SUD I Une exposition consacrée aux films-phares tournés dans le sud tunisien.
Lieu : Agora Gabès

Orientalisme ? Exotisme ? Pas nécessairement. Le désert est un no man’s land où l’imaginaire s’emploie à tous les temps, le futur y compris. Triées par deux passionnés Mariem Oueslati et Abderrahman Ameur, on saisit dans ces captations un sens commun de l’espace… Une triangulaire « Contemplation-Conquête-Soumission », illustrée ou photographiée, dans une trame vintage, moderne ou futuriste, en écho à une histoire du cinéma déclinée en plusieurs genres. Une exposition portée par les cimaises de l’Agora Gabès, le temps du festival.

THE LAST OF US/ Exposition autour du film « THE LAST OF US »
Lieu : Houch Khraief, Médina de Gabès

« The Last of us », le film de Alaeddine Slim, n’est pas en reste d’art. Ce réalisateur est un plasticien
(Galerie El Marsa), conceptuel comme ses amis du mouvement « Politiques », parties prenantes pour
certains de son film consacré par la Mostra de Venise.
« The Last of Us » est de ces oeuvres composites qui recèlent en amont mille trésors de recherche,
restitués à Houch Khraief par un ensemble de mediums (photographies, installations, accessoires)
tissant la trame d’un film d’art.

REGARDS SUR MA VILLE I Exposition de Chokri Hassen Sellami
Lieu : Maison de la Culture de Gabes

Hommage aux Hommes et aux venelles de Gabès. Takapes. Exposition de photos documentaires par
le photographe Chokri Hassen Sellami, regards portés sur sa ville, captures d’une oasis de paix
dépouillée de son suc, livrant ses dernières ressources à l’ennemi. D’une Cité-offrande aux mille et
une épices. D’un monde où l’Humain règne. À chaque coin de rue.