La Boîte I Un lieu d’art contemporain

La Boîte est un espace alternatif, confidentiel, situé au siège du Groupe Kilani, ensemble de sociétés œuvrant dans la Santé, le Bien-être et l’Hygiène, sis dans une zone industrielle de Tunis (La Charguia I).
Cet espace, une boîte blanche de 25m2 conçue en 2007, est un laboratoire de recherche au profit des artistes. L’artiste crée librement, sans contrainte commerciale ni censure. La Boîte produit, expose et éventuellement achète, constituant ainsi sa propre collection : plus de 150 œuvres, aujourd’hui exposées dans l’entreprise.

La vocation de La Boîte, au-delà d’un soutien à la création contemporaine en Tunisie, réside dans la sensibilisation des employés du Groupe à l’Art Contemporain, et dans leur familiarisation au processus de création. L’artiste est alors amené à présenter son travail lors du vernissage ou d’ateliers organisés de manière à rendre sa pratique plus accessible. Durant ces moments d’échanges, il peut interagir avec un public novice ou peu habitué à fréquenter les galeries et les musées.

En parallèle de ce travail, des enquêtes de terrains sont menées par des experts lors de missions ponctuelles afin d’analyser les effets de ces pratiques au sein de l’entreprise.

En 2020 lancement du programme : Résidence d’artiste en Entreprise

Ce programme a pour objectif d’encourager l’échange entre des artistes et des employés du groupe Kilani, favoriser le dialogue entre univers sociaux-professionnels et culturels différents, introduire de la créativité dans l’entreprise et repousser les limites des savoir-faire.
Les résidences sont un moment essentiel dans le parcours des artistes, un outil indispensable à leur création. L’immersion dans un milieu socio-professionnel pour développer un projet de recherche est souvent un facteur important pour la conception et la réalisation d’une œuvre. Un grand nombre de créateurs ont besoin de cet « ailleurs » ; ils le vivent comme une source d’enrichissement et d’élargissement de leur horizon artistique. Les créateurs s’interrogent sur leur propre démarche, questionnent leur statut et examinent la société qui les entoure.

Chaque année un appel à résidence sera lancé et La Boîte accompagnera les artistes sélectionnés pour préparer la résidence et leur apportera ses compétences et sa connaissance des réseaux professionnels et artistiques en Tunisie et à l’étranger.

La Boîte I Hors les murs

Fidèle au principe fondateur de La Boîte, La Boîte I Hors Les Murs investit le lieu de vie de publics peu enclins à visiter les espaces d’art, dans l’idée de mieux les introduire à l’Art Contemporain et aux problématiques sociétales posées par les artistes.
La première extension de La Boîte agit principalement auprès des jeunes de l’IHEC Carthage.
Ainsi, les actions de La Boîte au sein de l’établissement se déclinent en deux volets : le volet formation, via l’organisation de séminaires de management culturel au KUB-TUREL _ Le centre culturel de l’IHEC, et le volet artistique, via l’organisation d’expositions à La Chapelle Sainte Monique qui se trouve au cœur du campus.

La Boîte I Hors les murs peut intervenir dans d’autres lieux selon les occasions rencontrées.
Elle est ainsi à l’initiative de projets dans des espaces publics ou certains des lieux commerciaux du groupe.

La Boîte I Hors Tunis

La Boîte I Hors Tunis est une deuxième extension de la Boîte. Tandis que la Boîte I Hors les Murs opère à Tunis, La Boîte I Hors Tunis vise d’autres régions de la Tunisie où les activités artistiques peinent à exister. Les projets, en cohérence avec le principe fondateur de La Boîte, s’inscrivent dans les lieux de vies des habitants afin de participer au développement culturel des régions concernées.

La Boîte I Hors Tunis est également à l’initiative de plusieurs activités mises en place dans les écoles des Beaux-Arts ainsi que les Instituts Supérieurs des Arts & Métiers de différentes régions.

La Boîte I Hors Tunis est fondatrice depuis 2018 d’un Festival d’Art Vidéo appelé El Kazma organisé en parallèle au festival du film de Gabès, le Gabès Cinéma Fen (GCFen).
Se projetant comme un poste d’observation sur la création contemporaine du monde, El Kazma – du nom donné à une casemate de Gabès vestige de la 2e guerre mondiale – offre à des artistes œuvrant dans l’art contemporain et/ou dans le cinéma l’occasion d’investir par la vidéo un lieu marginalisé par la pollution et le déficit de manifestations culturelles.
Dans la programmation d’El Kazma, plusieurs rencontres, débats, conférences sont organisés, un moyen pour La Boîte I Hors Tunis d’assurer la médiation d’un art contemporain pas toujours accessible.